À nouveau dans la forêt dans la boue ( Bulli Match ) :-) mais bien équipée avec des bottes en caoutchouc.  Avec un temps plus au moins beau et sec,  j'ai entendu des oiseaux chanter ce qui est rare maintenant,  puis un son qui  ne m'étais pas inconnue alors je me suis approché pour voir. La forêt est bien dégagée maintenant et je n'étais pas déçue car c'était la Sittelle torchepot .Cela faisait plusieurs années qu'elle n'était plus venue chez nous alors les jours suivants je suis retourné chez elle dans la forêt :-)

Forêt de Dodenom-1

Sittelle torchepot 22

Ne vous fiez pas à son allure fragile: la Sittelle torchepot est très musclée ... Pour grimper aux arbres, elles progresse par petits bonds en s'accrochant à l'écorce des troncs.

Sittelle torchepot 23

Sittelle torchepot 15

Dessus gris-bleu, dessous roussâtre sauf la gorge et le menton , qui sont blancs; facilement identifiable grâce à son long trait oculaire noir, à son bec large et puissant et à sa queue courte. 

Sittelle torchepot 14

Sittelle torchepot 18

À l'inverse d'autres oiseaux sylvestres, elle rétrécit la loge où elle s'installe,  dans le creux d'un arbre ; fin avril ou mai , ponte 6 à 10 oeufs.  Elles se  nourrit de chenilles, fourmis,  faines, baies  noix et noisettes,  des graines et céréales .

Sittelle torchepot 4

Sittelle torchepot 20

Merci de vos commentaires et à bientôt :-)

Merci fir ären komentar an bis gechwënn :-)