Depuis la trouvaille des Pies-grièche je vais tous les jours dans les champs pour ne pas rater les petits. Mais 3 jours de suiteil y a eu des orages, et ce n'est pas un temps pour aller dans les champs ! Le troisième jour j'ai pris de nouveau ma tente affut et je me suis installée, mais plus rien, il y avait beaucoup de mouvement dans l'autre buisson, je suis allée voir et je n'en ai pas cru mes yeux, ils ont déménagé, et oui eux aussi, alors je n'ai plus eu besoin de la tente et j'ai laissé mon matérielen bas du mirador, j'ai dû monter sur le mais j'ai pris mon appareil photo avec, il était déjà 18h et je me suis dit mieux vaut regarder ce qui se passe là haut sur les branchesdu buisson, et quelle surprise des petits après 15 minutes d'attente, j'ai fais des photos, mais pas évident sans le trèpied. Le ciel est devenu noir, je suis descendu j'ai pris mes affaires et il a commencé à pleuvoir, caramba j'étai pas très contente avec mes photos. Et j'y suis retournée le lendemain samedi il ne faisait pas chaud et le vent soufflait aussi et a travers le bouli match, les petits se sont sauvé dans le colza et seulement un s'est montré.

DSCF9991-2

DSCF9799-1-1

Sur le mirador il faisait un froid de canard. Mardi le 15 j'y suis retournée heureusement des petits il y en a beaucoup mais il restaient quand même loin pour avoir la photo ils sont mignons et ils ressemblent vraiment à la femelle.

 

DSCF9786-1

En train de nourrir les petits.

DSCF9680-1

La maman qui nourrit le petit.

DSCF9871-1

DSCF9870-1

La femelle.

DSCF9890-1

Jeudi le 24 juillet.

Pour l'image je m'excuse, le camescope a plus de 10ans, mais mon appareil photo est en réparation, et je ne voulais pas louper les petits qui grandissent vite. :)

 

 

Merci d'avance pour votre commentaire et à bientôt :-)

Merci fir eren komentar an bis gechwënn :-)